Enseignants

Yves Meessen (2) Yves Meessen (2) Maître de conférence Email : \n Cette adresse e-mail...
Sylvie Barnay Sylvie Barnay Maître de conférences ...
Erick Cakpo Erick Cakpo ATER Après des études de droit et d’histoire, Erick C...
Elena Di Pede Elena Di Pede Maître de conférence \n Cette adresse e-mail est pro...
Fabien Faul Maître de Conférences ...
Anthony Feneuil Anthony Feneuil Maître de Conférences \n Cette adresse e-mail est pro...
Yves Meessen Yves Meessen Maître de conférenceEmail : \n Cette adresse e-mail ...
Jean-Sébastien Rey Jean-Sébastien Rey Professeur \n Cette adresse e-mail est protégée cont...
Marie-Anne Vannier Marie-Anne Vannier Professeur ...

Yves Meessen (2)

Maître de conférence
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Né en 1965, Yves Meessen est architecte (Institut Saint-Luc, Liège, 1988) et docteur en théologie (Marc Bloch, Strasbourg, 2003). Depuis 2004, il est maître de conférences en théologie à l’Université Paul Verlaine de Metz. Il fait partie de l’Equipe de Recherche sur les Mystiques Rhénans (ERMR) dirigée par Marie-Anne Vannier. Coordinateur de l’équipe « Antiquité tardive et théologie patristique » du Centre « Ecritures », il est également co-porteur d’un projet MSH intitulé « Judaïsme et christianisme chez les Pères » (JECP).
Reprendre à nouveaux frais la question métaphysique à partir de la Révélation selon trois axes :
1) Augustin et les néo-platoniciens, 2) Maître Eckhart et le tournant de la modernité, 3) Révélation et phénoménologie (Derrida, Ricoeur, Henry, Marion).
 Ces trois axes reprennent la même problématique mais avec des corpus et des modalités différents. Outre l’originalité d’un sujet non encore traité et qui est à l’ordre du jour dans la recherche actuelle concernant le rapport philosophie-théologie, le caractère innovant de cette recherche se situe précisément dans le fait de considérer comment la même question fondamentale se développe à travers différentes époques de la pensée occidentale.

Publications

- « Jamais l’Un sans l’Autre », Revue des Sciences Religieuses, 76/4 (2002), p. 426-446.

- « Platon et Augustin : mêmes mots, autre sens », Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 89/3 (2005), p. 433-457.

- « Un monde sépare tout cela d’Héraclite », Recherches de Science Religieuse, 93/3 (2005), p. 331-353.

- « La triple sagesse. Les interprétations d’Ambroise et d’Augustin », Connaissance des Pères de l’Eglise, n°103 (2006), p. 34-52.


- « De la facticité à la métaphysique : Heidegger a-t-il bien lu Augustin ? », Nouvelle Revue Théologique, 128/1 (2006), p. 48-66.

- « Penser le verbe « être » autrement : Lecture d’Exode 3,14 par Paul Ricoeur », Nouvelle Revue Théologique, 130/4 (2008), p. 759-773.

- « Anéantissement et resplendissement. Une lecture augustinienne de l’hymne aux Philippiens », dans Saint Augustin et la Bible. Actes du colloque de l’université Paul Verlaine-Metz (7-8 avril 2005). Edités par Gérard NAUROY,  Marie-Anne VANNIER, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt a.M., New York, Oxford, Wien : Peter Lang, coll. Recherches en littérature et spiritualité n°15, 2008, p. 245-257.

- « Le Père n’a rien retenu pour lui-même : une lecture du sermon 27 d’Eckhart », dans La Prédication et l’Église chez Eckhart et Nicolas de Cues. Actes du colloque de l’UPV-Metz, 10-11 mai 2006. Sous la direction de Marie-Anne VANNIER. Paris : Cerf, coll. Patrimoines / Christianisme, 2008, p. 179-187.

- « Dialectique et Trinité : Hegel n’est pas Eckhart », dans La Trinité chez Eckhart et Nicolas de Cues. Actes du colloque de l’UPV-Metz, 27-28 février 2008. Sous la direction de Marie-Anne VANNIER. Paris : Cerf, coll. Patrimoines / Christianisme, 2009, p. 113-121.

- « Cor unum et anima una. L’Eglise en chemin vers la communion trinitaire », dans Les Pères et la naissance de l’ecclésiologie. Actes du colloque à l’université de Metz en mars 2008. Sous la direction de Marie-Anne VANNIER. Paris : Cerf, coll. Patrimoines / Christianisme, 2009, p. 183-196.

- « La grâce suffisante qui ne suffit pas : une ironie pascalienne », dans Apologétique 1650-1802. La nature et la grâce. Edité par Nicolas BRUCKER. Preface d’Antony McKenna. Bern,... : Peter Lang, coll. Recherches en littérature et spiritualité, n°18, 2010, p. 55-69.

- “Das verschwiegene Ich. Relekture der deutschen Predigt 77”, in : H. SCHWAETZER, Marie-Anne VANNIER (hrsg.), Zum Subjektbegriff bei Meister Eckhart und Nikolaus von Kues. Munster : Aschendorff Verlag, 2011, p. 25-36.

- « De l’usage du double concept matière-forme dans la pensée augustinienne de la Création », dans La Création chez les Pères. [Actes du colloque de Metz]. Edité par Marie-Anne VANNIER. Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt aM, New York, Oxford, Wien : Peter Lang, coll. Recherches en littérature et spiritualité, n°19, 2011, p. 133-145.

- « Vérité et dévoilement sans retrait (Sermon 11) », La Création chez Eckhart et Nicolas de Cues. Edité par Marie-Anne VANNIER,  Paris, Cerf, coll. Patrimoines / Christianisme, 2011.

- « Creatio est collatio esse. L’interprétation eckhartienne de la création dans le Prologus generalis », dans La Création chez Eckhart et Nicolas de Cues. Edité par Marie-Anne VANNIER, Paris, Cerf, coll. Patrimoines / Christianisme, 2011.

 

- L’être et le Bien. Relecture phénoménologique, préface de Jean-Yves Lacoste, Paris, Cerf, coll. Cogitatio fidei, 2011.

 

Articles « Altérité », « Amitié », « Analogie », « Aristote », « Cause », « Denys », « Dialectique », « Fichte », « Flux », « Grâce », « Hegel », « Lumière », « Michel Henry », « Opus tripartitum », « Phénoménologie », « Proclus », dans : Encyclopédie sur les mystiques rhénans d’Eckhart à Nicolas de Cues et leur réception. Edité par W. EULER, K. REINHARDT, H. SCHWAETZER, M.-A. VANNIER, Paris, Cerf, 2011.

Vous êtes ici : Accueil Enseignants Yves Meessen (2)