Couverture : Le serpent d'Aaron

Le Serpent d'Aaron : sur l'expérience religieuse chez Karl Barth et Henri Bergson

Anthony Feneuil, Lausanne, L'Âge d'Homme, 2015.

 

Dans le livre de l'Exode, Aaron, le prêtre de Moïse confronté aux magiciens de Pharaon, transforme devant eux le bâton en serpent. Mais s'agit-il d'un miracle ou d'un simple tour de magie ? Il est proposé ici de lire cette histoire comme le paradigme de l'expérience religieuse. Qu'est-ce qui la différencie de toute autre expérience ? Et le problème théologique qu’elle pose n’est-il pas celui de toute expérience, ou du moins de toute expérience pure, telle que le philosophe peut le formuler plus rigoureusement?
C'est pour répondre à cette question, dont l'enjeu consiste à interroger à nouveaux frais les rapports entre théologie et philosophie, que sont convoqués deux penseurs majeurs de l’expérience au 20e siècle: le théologien Karl Barth (1886-1968) et le philosophe Henri Bergson (1859-1941).

Vous êtes ici : Accueil Publications Le Serpent d'Aaron : sur l'expérience religieuse chez Karl Barth et Henri Bergson